Compte-rendu du match du 13 janvier 2018 contre les VDD

Compte-rendu du match du 13 janvier 2018 contre les VDD

Contexte :

Match au Poly, heu non à Garches, ah si finalement au Poly, contre les VDD, heu non contre les momies, heu non contre un mélange VDD-Momie mais où alors ? A Garches ou au Poly ?
Message du coach : Rendez-vous à 9h30 pétante pour travailler les touches.

Les équipes :

Rubygnoles :

Au poly :

  • Rod, Sly, Ludo
  • Dam, Jean-Pierre
  • Tiennav, Grenouille, Riton, Alex
  • Tom
  • Blondasse, Gluft
  • Branchouille, Zappata, Antoine, Raph,
  • Môme

A Garches :

  • Roland

En face :

  • Jean-Marie, Montagne
  • Un mélange hétéroclite de 14 VDD et Momies. On sent qu’ils avaient gratté leur fond tiroir pour réussir à former une équipe. Devant ils avaient un grand maigre aux cheveux blancs avec un casque de travers sur la tête genre Don Quichotte, un énorme phacochère femelle qu’ils venaient tout juste de capturer dans les bois, un pilier droit de 25 kilo max avec des guibolles comme des allumettes. Derrière un dix pas mal du tout mais complétement paumé avec ses centres qu’il ne connaissait visiblement pas bien et à une aile leur talonneur habituel plus habitué aux appareils de muscu qu’aux longues chevauchés solitaires.

Et pendant ce temps-là à Garches : « Hé ho les copains, où êtes-vous ? Ho hé ! C’est l’heure ! Faut travailler les touches ! »

Consigne d’avant-match : « Attention devant ils sont fébriles mais derrière ça galope alors on insiste devant !! »

Le match :

Coup d’envoi des Ruby. Tiennav traverse le terrain, saute et manque attraper le ballon au nez et à la barbe des VDD : En avant -> mêlé.
Action suivante, on arrache le ballon, on ouvre. En face la défense est en mode porte de saloon. Nos trois quart percent. Le ballon vire-volt de main en main et paf : Essai.
Coup d’envoi VDD. On récupère. Petits tas. On ouvre, on combine, on perce, on vire-volt, on marque.
Coup d’envoi VDD. On récupère. Petits tas. On ouvre, on combine, on perce, on vire-volt, on marque.
Coup d’envoi VDD. On Petits tas. On ne combine pas mais on perce quand même. Pas de vire-volt et on marque.
Coup d’envoi VDD. On récupère, on fonce tout droit comme des gorets et on marque.
Arrivé très très discrète de Roland.
Coup d’envoi VDD. KO de Môme. On s’en fout on marque quand même.

6-0 à la mi-temps.

Discours à la mi-temps : « Attention….heu…. attention, devant ils sont fébriles et derrière inexistant. Bon…partant de là…bon….attention »

Seconde mi-temps:

Coup d’envoi VDD. On récupère. Touche. On leur pique la balle en touche, on marque.
Coup d’envoi VDD. On récupère. On fait faute, je ne sais pas comment on se débrouille mais on marque quand même.
Coup d’envoi VDD. On fait en avant, faute et on va en touche. Le phacochère a une crampe, Jean-Marie se fait plaquer sans ballon, Riton perce tout droit en oubliant le ballon, Branchouille essai de se suicider en sautant la tête la première les bras en croix sur des gars trois fois plus gros que lui. On marque.
Coup d’envoi VDD. Riton nous annonce qu’il va se marier. Tout le monde le félicite, l’embrasse. On marque.
Coup d’envoi des VDD. Qui reste manger ? On prend une assiette de frites ? Quelqu’un a des nouvelles d’Iannis ? On marque.

Fin du match 11-0.

Après-match:

Rendez-vous à l’Annexe pour bière, frites et hamburger, avec quelques joueurs de l’équipe d’en-face venus sympathiquement (et courageusement, il faut bien le dire) boire un verre. Ils ont conscience que leur jeu n’est pas en place (euphémisme). Ils sont en pleine fusion. On sait ce que c’est mais il ne faut pas que ça nous empêche de nous moquer tout de même.

 

 

Dora l’exploratrice Of the match : Délivré en grand pompe à ROLAND bien sûr. Quand sur 22 joueurs il y en a 21 qui vont au Poly et un seul à Garches, forcément c’est difficile de dire que tout le monde à tort sauf toi. Surtout quand tu as expressément donné rendez-vous à 9h30 à tous les joueurs pour bosser les touches. C’est pourquoi, après avoir visité l’île de France en scooter, Roland est arrivé à 11h au Poly, tout sourire, genre mine-de-rien-tout-va-bien, aussi à l’aise qu’un Donald Trump en conseil d’administration s’apercevant qu’il est encore en pyjama.

Heureux événement Of the match : Monsieur et Madame Phacochère sont heureux de vous annoncer la naissance lors de la seconde mi-temps d’une portée de petit phaco. La mère a dégusté grave pendant l’accouchement réalisée directement sur le terrain mais ça valait le coup.
De mémoire de Rubygnoles on n’avait pas vu moment plus émouvant depuis l’entorse de Iannis.

 

 

Bisous les aminches,

1 Comment

  1. Anonyme

    Énooooorme!!! Merci Dam!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.